André de Châteauvieux

André de Châteauvieux

André de Châteauvieux dirige le cabinet de l'Art-de-Changer : un espace singulier dédié à l'accompagnement des dirigeants, à la supervision des coachs et à l'innovation dans le champ du coaching : "Coach de dirigeants et superviseur de coachs, thérapeute et enseignant à l'université de Paris II, j'aime accompagner au cœur des crises et par-delà. Un peu comme un médecin chinois au fond. Un peu chercheur aussi, j'aime animer des journées d'étude pour les fédérations de coachs et puis écrire sur les coulisses de l'accompagnement : Le grand livre de la supervision (Eyrolles, 2010), Le livre d'or du coaching (Eyrolles, 2013). Et parfois vagabonder sur les chemins de traverse avec mon piano à mots."

Les 100 Barbares, et notre duo : André de Châteauvieux & Eva Matesanz

Coachs en duo-duel créatif, on barbarise le coaching et on coache les barbares bien avant qu’ils ne se regroupent par centaines et ne créent le mouvement : Les 100 Barbares. Sur notre divan 2.0 on accompagne au féminin-masculin : des

Publié dans Ever Whatever, Slide Home

Derrière les codes couleur, l’universel

C’est sa deuxième session à l’Ecole nouvelle de l’Accompagnement pour elle qui nous a rejoint en cours de route ; parce que cette école-là elle est aussi ouverte comme ça. Et elle commence par évoquer, là et librement sa supervision

Publié dans Slide Home, Whatever Works

De l’art du lien, librement inspiré

– Mets-toi un collier anti-puces, elle me disait. Elle me disait ça parce qu’il y avait une invasion de puces partout ici cet été. Et moi, les puces elles me prenaient pour un chat ou pour un chien. Alors ça

Publié dans Slide Home, Whatever Works

Le coaching c’est comme un spray magique sur un joueur de foot blessé

[ Le spray ça sera pas suffisant ] – Le coaching c’est comme un spray magique sur un joueur de foot blessé, je lui dis. Je lui dis ça parce qu’il se plaint de ne pas avoir réussi ce coaching.

Tagués avec : , , ,
Publié dans Slide Home, Whatever Works

Tableau de maître

Au bord de la mare je t’ai prise en photo. C’est « un tableau de maître », tu dis, troublée de te voir ainsi pour la première fois. Et puis tu l’accroches à la une de ton journal pas intime. Autour de

Publié dans Ever Whatever

A l’Orient du coaching

L’analysant – et peut-être aussi votre client parfois – aime passer par des chemins étroits où jamais personne d’autre n’est passé ni ne passera. Il emprunte ces sentiers de contrebande, il braconne par-delà les frontières du familier. C’est son étrangèreté

Tagués avec : , ,
Publié dans Slide Home, Whatever Works

Avant d’aller rêver

– Et quand tu me regardes, c’est pour toi ou c’est pour moi ?Elle me trouble sa question. C’est comme un koan, une énigme philosophique en moins de 140 caractères, inventé là par elle et pour moi. Et je sens

Tagués avec : , , ,
Publié dans Ever Whatever, Slide Home

Mars & Vénus au bureau

– Y-a-t-il des façons vraiment si différentes de diriger entre hommes et femmes ? – Oui, je crois. Ainsi, au matin entre les draps, l’homme dit : « Je peux être contre toi ! » Et la femme demande : « Je peux venir avec toi ? »

Publié dans Whatever Works

Dans la forêt

  – Dis, tu m’emmènes en forêt ? J’ai aimé prendre ma voiture à pédales et je l’ai emmenée là où ça ressemble un peu à la savane et où le soleil caresse les fougères. On a marché au milieu

Tagués avec : , , , ,
Publié dans Ever Whatever, Slide Home

En immersion et au long cours

– Tu as un regard trouble, un peu voilé ; c’est comme si tu n’étais pas vraiment là au fond ! – Et qui ne t’a pas vraiment regardé au fond ?– … * – Je n’en peux vraiment plus

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans Slide Home, Whatever Works

Pour ne rien rater de nos publications et apporter vos commentaires.

Suivez-vous!