L’autre en soi

 » En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas. Il nous parle à travers le rêve et nous fait savoir qu’il nous voit bien différents de ce que nous croyons être. « 

Carl Gustav Jung

Cecelia Webber
Cecelia Webber

La nuit passée mes rêves entraînent en leur danse un bras mort, en lisière de mon lit qui est rivière, puis piscine de natation ; et reviennent mes cours d’enfant, et ce « crawl » qui bat l’eau que jamais je n’apprends ; je me cogne la tête aux parois du bassin et je disparais. Réapparaît, une femme nue, extrêmement belle, en sucre on dirait son corps. Je lèche ces deux sucettes que m’offrent ses mamelons. Son visage devient celui de l’amant. Et il me prend.

Je me réveille et je l’entreprends. En lisière de mon lit qui est rivière, il me tient ferme et doucement, par dessous les bras, sans rien savoir de mon naufrage d’avant. Je n’ai plus peur. Puis, j’ai joie.

La nuit en mes rêves, de plus en plus souvent, je suis être que le jour j’apprivoise en douceur.

Auteur/autrice : Eva Matesanz

Eva Matesanz est psycho-socio-économiste de par ses formations successives. Accréditée pour intervenir en entreprise en tant que coach professionnel, auteure et chargée d'enseignement universitaire, elle anime la psychodynamique du travail depuis la création de sa structure E V E R M I N D en mai 2010. Donner la parole et faciliter la place et la contribution singulière de chacun à la vie commune est son plus beau dessin. Fait d'étayage sur fond de soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − 5 =