La cohérence subjective du professionnel

Vous êtes-vous tout simplement demandé qu’est-ce qui fait de vous un professionnel ? Profondément. Certainement pas vos certifications, votre titre ou votre employeur. Celles-ci et ceux-ci sont à l’origine du syndrome de l’imposteur, des doute légitimes qui nous envahissent au moment d’exercer.

L’activité professionnelle surgit d’un être. Elle ne se contente pas d’un faire, serait-ce faire affaire : être reconnu et « adopté ».

Les personnes entre deux postes ou entre deux missions se perdent dans « le commercial » ou dans les formations, les bilans de compétence et autres tests de personnalité et d’acquisitions. Pour mieux rater leur rencontre avec leur existence même.

L’analyse de pratiques professionnelles que je mène m’a permis de travailler autour de 4 axes et les affects au coeur d’elles.

Ces axes sont l’action, le « talent » ou compétence clé de chacun, singulière et chevillée, le projet et le métier.

Dans l’action, il est un constat simple. Celui de la situation personnelle sur les trois pieds généralisés : la santé, l’amour et l’argent. L’action est avant tout le résultat du lien : on existe et on agit dans la relation et dans les appartenances et, sans déséquilibres néfastes, l’argent suit. C’est l’affectio societatis même, notre choix premier humain de l’attachement et de l’utilité qui alimente ce premier niveau d’exercice professionel.

Le talent se révèle alors. La spécificité de chacun. Et pour mieux l’entretenir et le développer, le projet apparaît. Réaliser et faire évoluer ce projet débouche sur le métier. Pour cela, il est des rencontres de plus en plus diversifiées, des risques, des déceptions et des efforts dont celui de continuité, de persévérance plutôt que d’égalité de traitement.

Touchés, à chaque instant, et c’est cela les affects.

De poste en poste, de mission en mission, ce sont eux nos seuls instruments à accorder et à jouer. Et ensemble, pour des compositions de toute humanité.

Nous sommes l’ensemble de nos choix, écrit Camus, et rien n’est écrit. Tout est à recommencer dans la continuité !

Auteur/autrice : Eva Matesanz

Eva Matesanz est psycho-socio-économiste de par ses formations successives. Accréditée pour intervenir en entreprise en tant que coach professionnel, auteure et chargée d'enseignement universitaire, elle anime la psychodynamique du travail depuis la création de sa structure E V E R M I N D en mai 2010. Donner la parole et faciliter la place et la contribution singulière de chacun à la vie commune est son plus beau dessin. Fait d'étayage sur fond de soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 2 =