A l’heure du collectif en entreprise : la Groupe-analyse de Direction 1/4

McKinsey, Gartner group, Bain conseil sont passés par là. Ils ont fait leur diagnostic de la valeur ; ils ont avancé leurs préconisations stratégiques ; ils pilotent « le Change ». Il est appréciable de constater que, dans certaines organisations, pour passer à l’action, pour relier les hommes et les femmes dans une nouvelle orientation, les consultants de la macro-économie sont priés de repartir, et c’est à l’échelle des individus, singuliers, complexes, indivisibles, incapables d’autre chose que de leur être et conscience que cela se réalise. Ou pas. A partir de la valeur chaque jour ajoutée par chacun, des choix incarnés, des possibles métamorphoses au naturel.

Ci et là ce sont des jeunes diplômés ou des jeunes cadres qui s’y attellent, un « Shadow Board » composé des représentants volontaires et spontanés des « nouvelles générations », ou tout simplement des volontaires sans appartenance évidente. Sans âge et sans étiquette, jusque là anonymes dans l’organisation.

Des « Capitaines », se sont-ils donnés le nom, car en lieu et place du grand groupe multinational qui les embarque ils voudraient des caravelles et galions. Prêts aux longues traversées, ne nous trompons pas, ces forces vives ont de l’ambition collective. Universelle. Comme jadis ils réinventent Les manœuvres autour du gréement de telle manière que chaque navire puisse être conduit par une seule fraction de l’équipage en alternance et toujours vaillant. Que l’un ou l’autre ne soit indispensable. Et que chacun soit irremplaçable également.

Ailleurs ce sont des « Ambassadeurs » qui parcourent l’organisation, qui en sont issus, qui quittent le centre un temps comme dans un voyage du héros, qui se forgent à d’autres interactions que celles hiérarchiques ou métier, qui se forment au vide et au différent, à l’autre et à son absence, et qui reviennent au sein de l’entreprise pour y prendre place autrement, reliés entre eux, mais chacun aussi relié à des équipes et des décideurs inconnus d’avant. Ils y exercent en ambassadeurs d’un Ailleurs, d’eux seuls connu et inconnu, une influence diffuse. Ils représentent un nouvel équilibre des forces. Souterraines. Prêtes à des rééquilibrages des forces de l’organisation elle-même. Des transformations humaines.

Mais ce sont aussi, et c’est plus rare et précieux, des organes de direction institutionnels, que nous avons rencontré, courageux. Comme ici, il fait l’objet du récit détaillé un « vieux » Codir éprouvé, qui ne s’approuve pas pour autant les yeux fermés. Il souhaite être « relevé » de sa fiabilité de groupe centenaire, décennale pour chacun des membres actuels, à l’exception de leur « jeune » IT Director. Cinq ans seulement qu’il foule les réseaux humains de l’organisation et qu’il en connecte du mieux les supports des métiers.

– Depuis que l’équipe pionnière a créé ce Board, de génération en génération de Dirigeants nous avons donné une continuité à leur esprit, rationnel, pragmatique, résolutoire, décideur du moindre détail.

Le Président, lui, vient d’autres industries. Il est nommé par le principal actionnaire depuis deux années. Et la prestation de Conseil Stratégique s’est déroulée sous sa responsabilité. Le constat a été sans surprises : il est temps de lâcher prise, et céder pour une bonne partie le pouvoir d’initiative et de décision au Shop Floor Management. Celui qui dans une société de services et un marché dématérialisé est en première ligne.

La Finance, les Ressources Humaines, les Opérations, le Commercial, le Juridique, la Qualité, toutes ces Directions de noble souche deviennent Cuisines et Dépendances d’une activité qui passe au Salon.

– Ce sont nos N-1 qui occupent le terrain. Et leurs décisions sont naturelles au contact avec la réalité des publics qu’ils adressent. Et nous ? Comment les aider ? Comment ne pas déjà de par nos habitudes, nos propres pratiques de décision au sommet, ni meilleures ni à jeter, ne pas constituer un frein à une dynamique qu’il s’agit d’éprouver ?

C’est leur question de départ en cette séance d’accompagnement de Dirigeants Sponsors, en groupe et en duo d’animateurs, avec Vincent Lambert, d’un Codir, qui souhaite ne plus rester dans l’entre-soi, dans l’ordre du jour qu’il déploie impunément hors de tout autre regard.

À suivre

**

Un changement de personnalité s’opère, « limité bien que considérable » soulignait Balint, l’un des pères de l’analyse du travail individuel en groupe de travailleurs. Le coach en est. Un travailleur de l’entreprise devenu travailleur pour des travailleurs d’autres entreprises. Et rien que pour, en analyste, faire des autres travailleurs des analysants naturels. Pour le reste l’entreprise il s’y connaît, les modèles en pointe il a le temps de s’en imprégner, en toute liberté, mais c’est pour mieux s’en défaire tant de son expérience préalable que de sa veille prudente, lorsqu’il écoute le cas singulier, au présent, irréductible, qu’un des participants partage chargé de ses émotions, de toute son histoire. Et des résonances de ses co-participants…

Et c’est cela qui est à suivre dans cette animation d’un groupe particulier : analyse de dirigeants entre eux.

Eva Matesanz
A propos

Eva Matesanz est Psychanalyste et Coach professionnel. Chargée d'enseignement universitaire, et auteure, elle remet la clinique psychanalytique au coeur de la relation d'accompagnement y compris en milieu business comme cela est naturel dans les pays anglo-saxons et d'influence hispanique, milieux de diaspora et de fertilisation des penseurs de l'inconscient. Eva Matesanz co-anime avec André de Chateauvieux des espaces de réflexion et d'action collectives inédites : Mars et Venus sur le divan, au sujet du masculin-féminin, L'accompagnement collaboratif, car comment accompagner les collectif sans s'y astreindre soi-même en équipe de consultants, de managers ou de coachs. Et Érotiser l'entreprise, à l'adresse des RH des entreprises collectives. Diplômée d’études supérieures en management à Madrid, en partenariat Erasmus avec l’ESC Bordeaux, et titulaire d’un Master 2 Affaires Internationales à l’Université de Paris Dauphine, elle effectue un parcours de management dans des grands groupes multinationaux de l’industrie et des services IT. Elle s'y forme aux pratiques systémiques et à la communication et en fait son premier métier. La psychanalyse à titre personnel lui permet de faire de l'accompagnement individuel et d'organisation , son métier de maturité, et de se faire une place de référence en quelques années. Coach accrédité Senior de la fédération CNC. Chargée d'enseignement universitaire et auteure d'ouvrages de management. E V E R M I N D est son blog collectif de diffusion d'idées mais surtout d'infusion sensible des rapports humains. Bienvenue à vous.

Tagués avec : , , , ,
Publié dans Slide Home, Whatever Works

Laisser un commentaire

Se former

Pour ne rien rater de nos publications et apporter vos commentaires.

Suivez-vous!