Conference HEC Coaching d’organisation pour une transformation permanente

Comment accéder à la part de transformation naturelle, permanente, préconsciente, émergente des organisateurs inconscients ?

Les apports du groupe-analyse et de l’analyse institutionnelle par Eva Matesanz

Introduction

La condition que je pose avant de rejoindre une équipe de coaching d’organisation dans une de ses missions est celle d’introduire le chaos, pas tant dans l’institution déjà plus ou moins en crise, mais au sein même de l’équipe. C’est le préalable absolu pour pouvoir creuser profondément et durablement la terre qui nous accueille, le sol organique et minéral qui se soulève de lui-même ce « corps étranger » que peut être, que doit être, qu’aime être si elle est vivante l’équipe intervenante.

L’équipe intervenante est l’unité de base de la transformation à laquelle il est possible de prétendre. L’équipe intervenante est à la fois « clinicienne » – ce sont la psychanalyse, la psychologie clinique et la psychosociologie ou sociologie clinique, les seules pratiques qui puissent s’apparenter au coaching des entreprises – et elle est prise dans sa folie de tribu sorcière. Ceci n’est pas antinomique, le clinicien étant celui qui consulte au pied du lit, et ici, ce sera le lit où les hommes et les femmes s’échouent, et nous savons tous que s’échouer ensemble dans un creux correspond aussi bien à la guerre qu’à l’amour.

L’analyse institutionnelle nous éclaire.

Il existe dans toute institution, des pouvoirs institués et institutionnels, les institués eux-mêmes – ceux qui appliquent l’ordre établi -, et l’instituant. Comme il existe en psychanalyse qui dévoile le désir inconscient, la place de psychanalysant. Dévolue au consultant.

Le rôle de l’équipe intervenante est de rentrer dans l’expérience, « dans les doigts et dans la tête » de l’instituant. L’instituant ce sont les forces vives, « soumises » aux institués mais à la fois dérangeantes de l’expérience officielle du vivre et faire ensemble dans chaque « boutique » ou dans l’agence étatique, ou encore, en écosystème de start up marche ou crève, et revend.

« L’expérience est dans les doigts et dans la tête » tout simplement, comme le clame le naturaliste Henry David Thoreau, l’auteur de la désobéissance civile bien comprise.

L’instituant est le vivace, le sauvage du vivant qui relie les hommes et les femmes de l’institution-organisation bien plus profondément et durablement que les institués ne les tiennent en ordre de marche un instant. C’est la part de « contestation ».

Le processus de transformation est alors, tout simplement, celui de l’institutionnalisation qui consiste en l’intégration, la compréhension partielle et surtout l’adhésion naturelle à ce qui est en devenir sur la poussée des subjectivités et qui n’est qu’en apparence contraire à la vie économique et sociale.

C’est cela la chance de survie et de développement de l’organisme vivant qu’est l’organisation. Ce n’est plus un système, une mécanique hiérarchisée ou même processuelle.

L’institution est un symbole, celui de la part de social en nous, de l’universel, de l’hétérogène et transcendent de nos existences individuelles et en même temps, la promesse vivante de la part de singulier, différent et immanent à laquelle elle sait faire place si nous nous montrons présents.

La condition complémentaire de cet exercice « impossible » d’un accompagnement, une fois que nous avons accepté de prendre part à la mission – impossible en référence au bon mot de Freud sur les métiers impossibles de gouverner, enseigner et soigner, qui s’exercent au mieux sans aucune garantie de succès – la condition de l’accompagnement vivant est donc de ne pas nous laisser prendre aux séductions faciles de la rationalisation, l’optimisation, la restructuration opérationnelle ni même des conversions massives, purement affectives, des attitudes et des comportements manifestes des personnels concernés. Ne cédons même pas à l’intelligence collective, émotionnelle, qui passera. « Ne jamais céder sur son désir », voilà le seul levier vivant.

Afin de mieux comprendre, l’articulation à laquelle je vous invite, issue de ma pratique étayée d’expériences et de réflexions croisées, je vous invite à aller voir au préalable du côté de l’organisme vivant auquel je prends part, et vous pourrez vous reconnaître aussi, du moins en partie, ce qui est la façon naturelle de prendre part.

A suivre sur ce blog et dans le détail dans une prochaine édition suite de l’ouvrage Erotiser l’entreprise chez L’Harmattan.

Vous pouvez vous procurer dès à présent l’édition d’initiation pour des rapports professionnels sans complexes !

Eva Matesanz
A propos

Eva Matesanz est Psychanalyste et Coach professionnel. Chargée d'enseignement universitaire, et auteure, elle remet la clinique psychanalytique au coeur de la relation d'accompagnement y compris en milieu business comme cela est naturel dans les pays anglo-saxons et d'influence hispanique, milieux de diaspora et de fertilisation des penseurs de l'inconscient. Eva Matesanz co-anime avec André de Chateauvieux des espaces de réflexion et d'action collectives inédites : Mars et Venus sur le divan, au sujet du masculin-féminin, L'accompagnement collaboratif, car comment accompagner les collectif sans s'y astreindre soi-même en équipe de consultants, de managers ou de coachs. Et Érotiser l'entreprise, à l'adresse des RH des entreprises collectives. Diplômée d’études supérieures en management à Madrid, en partenariat Erasmus avec l’ESC Bordeaux, et titulaire d’un Master 2 Affaires Internationales à l’Université de Paris Dauphine, elle effectue un parcours de management dans des grands groupes multinationaux de l’industrie et des services IT. Elle s'y forme aux pratiques systémiques et à la communication et en fait son premier métier. La psychanalyse à titre personnel lui permet de faire de l'accompagnement individuel et d'organisation , son métier de maturité, et de se faire une place de référence en quelques années. Coach accrédité Senior de la fédération CNC. Chargée d'enseignement universitaire et auteure d'ouvrages de management. E V E R M I N D est son blog collectif de diffusion d'idées mais surtout d'infusion sensible des rapports humains. Bienvenue à vous.

Tagués avec : , ,
Publié dans Slide Home, Whatever Works

Laisser un commentaire

Se former

Pour ne rien rater de nos publications et apporter vos commentaires.

Suivez-vous!