Cuisiner une brioche en séance

Elle se sent bien plus légère. Elle le réalise d’elle même à peine la séance commence. Elle a évoqué ces quelques préoccupations de professionnelle qui demeurent. Mais une fois que c’est dit nul besoin d’y rester ! C’est la première fois que sa roue charriant l’angoisse du plus haut au plus bas cesse. Silence.

– Je ne sais que dire d’autre.

– Et cela vous fait sentir quelque chose ?

– Non. Puisque c’est vide, de sentiments autant que de données entêtantes. – Elle sourit. – Ah si ! J’y pense ! Ce week end j’ai cuisiné une brioche !

– Une brioche ?

– Un kilo et demi elle faisait ! C’est un stage de cuisine que j’aime de temps à autre fréquenter. J’ai rapporté à la maison ma création et nous l’avons mangée à deux sans tarder !

Je souris.

– C’est un drôle de travail que de malaxer la pâte, rajouter des essences et pour couronner le tout, l’animatrice nous invite à la tresser en partie. J’ai enragé sur cette manip !

image– Vous savez à quoi je pense depuis que vous décrivez votre brioche ? Un kilo cinq, langée et farinée, et puis coiffée ? À un bébé !

Sans hésiter :

– Si c’est ça il faut vite que je retravaille mes gestes, mon application et ma douceur ! Vous verriez la natte ratée !

– Ne me suivez pas si vite. En vous accompagnant je me laisse aussi aller à partir de vos évocations à la libre association des miennes mais peut être qu’elles m’appartiennent… Sauf que vous vous y engouffrez si aisément que l’on dirait de votre propre inspiration. Peut être aussi que le bébé est vous et vos gestes des gestes maternels que vous avez reçus…?

À nouveau sans transition :

– Mes gestes sont bien ceux de ma mère en me coiffant. De ces peignes de jadis qui tracent une raie et coupent l’envie. J’avais toujours une raie et des tresses, cheveux tirés et peu de tendresse lorsque je m’apprêtais à sortir. Mais je reviens sur la première idée, celle où ce serait mon enfant que j’ai aimé imaginer, sans le savoir, sur la table de travail et amener à la maison. Même si je n’en veux pas de sitôt !

– Cela a trait à la relation mère – enfant, votre mère et vous enfant, et en même temps vous mère et votre enfant, les mêmes pour l’inconscient, que vous touchez de vos doigts à l’instant.

Les lécher ou mettre des gants ? Et elle ajoute comme si elle devinait ma question :

– En tout cas pas question d’allaiter ! C’est triste de donner du caoutchouc mais ce sera au biberon !

– Ce fût le cas pour vous ?

– Oui…

– La séance est terminée. Nous aurons le temps d’y revenir dans votre processus d’accompagnement sur cette brèche qui fait de vous femme pleine. Et c’est personnel mais je vous le dis : donner le sein est le plus vif plaisir que je connaisse !

– Je ne reviendrai pas sur mes idées à ce sujet. Elles sont arrêtées !

Une brioche se finit toujours au jaune d’œuf. – Je le tais. – Comme la toute première montée de lait…

Eva Matesanz
A propos

Eva Matesanz est Psychanalyste et Coach professionnel. Chargée d'enseignement universitaire, et auteure, elle remet la clinique psychanalytique au coeur de la relation d'accompagnement y compris en milieu business comme cela est naturel dans les pays anglo-saxons et d'influence hispanique, milieux de diaspora et de fertilisation des penseurs de l'inconscient. Eva Matesanz co-anime avec André de Chateauvieux des espaces de réflexion et d'action collectives inédites : Mars et Venus sur le divan, au sujet du masculin-féminin, L'accompagnement collaboratif, car comment accompagner les collectif sans s'y astreindre soi-même en équipe de consultants, de managers ou de coachs. Et Érotiser l'entreprise, à l'adresse des RH des entreprises collectives. Diplômée d’études supérieures en management à Madrid, en partenariat Erasmus avec l’ESC Bordeaux, et titulaire d’un Master 2 Affaires Internationales à l’Université de Paris Dauphine, elle effectue un parcours de management dans des grands groupes multinationaux de l’industrie et des services IT. Elle s'y forme aux pratiques systémiques et à la communication et en fait son premier métier. La psychanalyse à titre personnel lui permet de faire de l'accompagnement individuel et d'organisation , son métier de maturité, et de se faire une place de référence en quelques années. Coach accrédité Senior de la fédération CNC. Chargée d'enseignement universitaire et auteure d'ouvrages de management. E V E R M I N D est son blog collectif de diffusion d'idées mais surtout d'infusion sensible des rapports humains. Bienvenue à vous.

Tagués avec : , ,
Publié dans Slide Home, Whatever Works

Laisser un commentaire

Se former

Pour ne rien rater de nos publications et apporter vos commentaires.

Suivez-vous!