De retour sur la route

En route, car après m’être plongée dans la cohue du matin dans le métro, j’ai pris un bus d’entreprise.
Cela me fait penser à l’instant aux bus scolaires. Sur mon premier trajet dans la navette, l’un des membres de mon jury, représentant le pôle RH m’a reconnue et j’ai eu un accueil anticipé avant de rejoindre l’équipe.
Le site de l’entreprise occupe une grande superficie, des arbres encore verdoyants se dressent de part et d’autres.

L’accueil des collègues a été agréable, le management a priori souple, les déjeuners à la cantine fort copieux avec les discussions habituelles, bébé malade, qualité du repas, films et séries TV , et les avis sur les absents…
 
Concernant le projet/première tâche qui m’a été confiée, c’est très nouveau et c’est excitant du coup, en même temps il y a la difficulté/le défi de comprendre et maitriser les aspects juridiques… c’était prévisible.
 
Je vous tiens au courant pour nos prochains rendez-vous, et des horaires les plus adaptées aux bus publics et navettes.
 
Je vous souhaite une très bonne semaine!
 
Chaleureusement!

C.

Dimanche 6 Octobre

**
 
Elle sonnait à la porte de mon profil LinkedIn en tout début d’année :
 
– Je suis Docteur en Sciences, douée en langues et geek naturelle comme toute ma génération, et je galère de vacation en vacation. Là-même, je viens de perdre l’occasion de convertir un CDD. Je suis au chômage alors ! Auriez-vous un conseil à me donner ?!
 
– De bien pauvre conseil je serai si cela ne vient pas de vous…
 
– « A partir de moi » – C’est ce qu’elle a retenu. – « Ma voie n’existe que sous mes propres pas. »
 
Je l’ai accompagnée selon un processus exigeant de séances d’une heure deux à trois fois par mois. Qu’elles a honorées avec joie, rage et courage à la fois. Et en acceptant de rester toujours sur ce fil singulier du « à partir de moi », sans techniques ni soutien à sa recherche d’emploi.
 
Janvier, février, mars, averses, avril et mai, un peu de soleil, juin, il fait froid, juillet, bientôt les vacances quoi qu’il en soit. Et oui. En août vacance et son contrat pour le 1er Octobre.
 
Et pas n’importe lequel ! Celui « à partir de moi ». Du sur mesure sur son corps et son âme, si beaux à voir…
 
Analyse en face à face, et à la croisée des regards, cette route qui va.
 
*
Ecole-primaire
 

Auteur : Eva Matesanz

Eva Matesanz est psychanalyste et socionalyste. Accréditée pour intervenir en entreprise en tant que coach professionnel. Chargée d'enseignement universitaire, et auteure, elle remet la clinique psychanalytique - la clinique c'est le cas par cas - au coeur de la relation d'accompagnement y compris en milieu business comme cela est naturel dans les pays anglo-saxons et d'influence hispanique, milieux de diaspora et de fertilisation croisée des penseurs de l'inconscient et de ceux de la volonté. Diplômée d’études supérieures en management à Madrid, en partenariat Erasmus avec l’ESC Bordeaux, et titulaire d’un Master 2 Affaires Internationales à l’Université de Paris Dauphine, elle effectue un parcours de management dans des grands groupes multinationaux de l’industrie et des services IT. Elle s'y forme aux pratiques systémiques et à la communication et en fait son premier métier. La psychanalyse à titre personnel lui permet de faire de l'accompagnement individuel et d'organisation , son métier de maturité, et de se faire une place de référence en quelques années. E V E R M I N D est son blog collectif de diffusion d'idées mais surtout d'infusion sensible des rapports humains. Bienvenue à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × trois =