Elle est à 100%

 
Elle tente d’épanouir son métier hors des murs étriqués de son employeur actuel. Mais elle ne se résout pas à le quitter.

Mégalo, il comble de sa petite personne fantasque la médiocrité réelle de son affaire. Et il semble la fasciner tant elle fait siens ses enjeux. Mais je sens que je ne peux rien en dire sans risquer d’être mesquine. Alors, encore un instant, je me tais. Et « l’instant d’analyse » arrive tout seul et à propos :

– Ce que je n’aime pas c’est le travail au rabais que je fais ; j’ai honte même d’y voir mon nom associé…

– Le nom du père… – Je lâche enfin. – Je veux dire… C’est une expression métapsychologique que je me excuse d’employer…

– Au contraire. Ne vous excusez pas. C’est justement son image qui me venait en tête en disant cette phrase là. Mais je ne sais pas pourquoi.

– Salir le père à obéir aveuglément… la mère !? – Je m’excuse à nouveau, car je ne sais pas d’où je sors pareille interprétation.

– C’est très juste, mon chef fait plutôt figure de mère tyrannique sans aucun contrepoids, et c’est peut être « mon père » que je joue avec lui…

Je ne commente pas ce qui la surprend déjà. Un peu plus tard enfin, elle parle « vacances » et elle fait le même conflit d’échelle qu’elle se pose pour son destin professionnel.

– Valentin veut d’un stage en voilier, et apprendre à le manœuvrer, mais moi je ne me sens pas prête pour un tour du monde avec lui et seuls !

– Attendez. Je ne comprends pas. Si vous parlez des actuelles vacances d’été, j’imagine que ce ne serait qu’une initiation, une formation encadrée, et avec un équipage au complet. Et vous pensez déjà au « tour du monde » et « en solitaire » ?!

Elle se fait toute petite de s’y reconnaître si bien. Et je tire alors joyeusement sur son nœud marin, et si « père-vers » par moments…

– Ce que j’en comprends c’est que, pour vous, choisir des vacances ou changer d’employeur prend les mêmes allures d’enrôlement auprès du roi ou rien ! Et si vous commenciez déjà par ce simple stage de voile ? Et si vous faisiez un tour de place professionnelle ?

– Ce que j’y comprends moi c’est qu’il y a pas de petit chantier pour moi ! Que des grands travaux insurmontables en une fois !

– Et lorsque vous étiez plus jeune tout était dans la démesure de la part de vos parents : vos devoirs d’école, en faire plus pour performer, vos activités extra scolaires teintées de compétition, votre taille et votre poids, d’enfant voulu si grand !!

Voici un endroit où père et mère se retrouvent face à elle à l’unisson. Et elle si seule. Et elle a 100%

– Vous voyez : venir ici, dans ce petit chantier de vous qu’est la séance, une petite heure par semaine, cela vous honore d’effort après effort, et de liens à taille humaine, avec moi et vos fantômes un par un.

Elle semble étonnée et fière d’elle, je crois. Et de suite, avant qu’elle ne minore ou démesure sa part, je la double encore un instant :

– C’est parce que je suis là vous allez me dire. Mais ce sera toujours cela. Vous ne serez pas seule, pas si seule que lorsque vous étiez enfant face aux colosses parents. Là-bas, sur le voilier, Valentin y sera. Et plus loin, un nouvel employeur, aussi petit que lui, aussi petit que moi, qui saura partager d’autres petits chantiers de vous et de lui à la fois. De vous, petits chantiers deviendront grands :

Vous épanouir dans votre métier, être heureuse dans votre couple et enfanter la vie, quels d’autres grands chantiers voyez-vous à la hauteur de ceux-ci ? Sûrement pas ceux de votre chef actuel que vous vous appropriez aujourd’hui. La séance est fini. Je vous retrouve en septembre. À 100%

Eva Matesanz
A propos

Eva Matesanz est Psychanalyste et Coach professionnel. Chargée d'enseignement universitaire, et auteure, elle remet la clinique psychanalytique au coeur de la relation d'accompagnement y compris en milieu business comme cela est naturel dans les pays anglo-saxons et d'influence hispanique, milieux de diaspora et de fertilisation des penseurs de l'inconscient. Eva Matesanz co-anime avec André de Chateauvieux des espaces de réflexion et d'action collectives inédites : Mars et Venus sur le divan, au sujet du masculin-féminin, L'accompagnement collaboratif, car comment accompagner les collectif sans s'y astreindre soi-même en équipe de consultants, de managers ou de coachs. Et Érotiser l'entreprise, à l'adresse des RH des entreprises collectives. Diplômée d’études supérieures en management à Madrid, en partenariat Erasmus avec l’ESC Bordeaux, et titulaire d’un Master 2 Affaires Internationales à l’Université de Paris Dauphine, elle effectue un parcours de management dans des grands groupes multinationaux de l’industrie et des services IT. Elle s'y forme aux pratiques systémiques et à la communication et en fait son premier métier. La psychanalyse à titre personnel lui permet de faire de l'accompagnement individuel et d'organisation , son métier de maturité, et de se faire une place de référence en quelques années. Coach accrédité Senior de la fédération CNC. Chargée d'enseignement universitaire et auteure d'ouvrages de management. E V E R M I N D est son blog collectif de diffusion d'idées mais surtout d'infusion sensible des rapports humains. Bienvenue à vous.

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans Slide Home, Whatever Works

Laisser un commentaire

Se former

Pour ne rien rater de nos publications et apporter vos commentaires.

Suivez-vous!