Quand vient le soir l’entre-deux est une fracture qui n’existe pas

Dormir à Paris, dormir en ville, est une histoire sonore
Chaque soir par delà les murs de soi
Babillages d’enfants qui rentrent chez eux si tard
Puisque les parents ne sont jamais là
Les jeunes fêtards sortent à leur tour
La police, l’ambulance, les pompiers,
Tous ceux qui les recueillent les suivent de près
Eux
Ou leurs aînés restés devant leur télé
Malaise en solitude ou en groupe déchaîné
Dernières voitures à se garer
Puis moteurs du petit matin
Et à 6h mon préféré :
Caresses du balayeur à cet endroit où se fracture la route et le trottoir
Longtemps longtemps
En douceur
Seul au monde
Lui
Seule moi
Des deux côtés d’une fracture qui n’existe pas

(C) François Mouren Provensal, Marseile
(C) François Mouren Provensal, Marseile

Auteur : Eva Matesanz

Eva Matesanz est psychanalyste et socionalyste. Accréditée pour intervenir en entreprise en tant que coach professionnel. Chargée d'enseignement universitaire, et auteure, elle remet la clinique psychanalytique - la clinique c'est le cas par cas - au coeur de la relation d'accompagnement y compris en milieu business comme cela est naturel dans les pays anglo-saxons et d'influence hispanique, milieux de diaspora et de fertilisation croisée des penseurs de l'inconscient et de ceux de la volonté. Diplômée d’études supérieures en management à Madrid, en partenariat Erasmus avec l’ESC Bordeaux, et titulaire d’un Master 2 Affaires Internationales à l’Université de Paris Dauphine, elle effectue un parcours de management dans des grands groupes multinationaux de l’industrie et des services IT. Elle s'y forme aux pratiques systémiques et à la communication et en fait son premier métier. La psychanalyse à titre personnel lui permet de faire de l'accompagnement individuel et d'organisation , son métier de maturité, et de se faire une place de référence en quelques années. E V E R M I N D est son blog collectif de diffusion d'idées mais surtout d'infusion sensible des rapports humains. Bienvenue à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × un =