Formation-supervision avec Roland Brunner

Formation-supervision avec Roland Brunner pour accompagner par delà les façades et leurs craquelures en société.

La bocca de la verita

C’est le symbole que Roland a choisi en couverture de son dernier ouvrage, bien moins sage que ses prédécesseurs, portraits du narcisse, du dépressif et du manager.

« Psychanalyse des passions en entreprise », « Narcisse chez le psychanalyste » et « La psychologie du déprimé » en sont les titres officiels.

La bocca de la verita parle de Rome et de sa folie qui n’a dans la décadence que la perte de son humanité. Un peu comme notre monde actuel. « La folie à Rome » est un hommage à nos folies privées. Salutaires si engagées.

imageEt Roland me parle du film « Vacances Romaines’ pour quitter l’Antiquité et nous regarder encore mieux.

Sous ses allures de comédie légère, presqu’insignifiante, qu’il serait facile d’évacuer par une épithète de type film « plaisant », ou pire « gentil »), Vacances Romaines offre un regard pertinent sur l’artificialité des sociétés humaines d’aujourd’hui. Des entreprises aussi.

Ann et Joe, à leur manière, sont deux personnages ayant déjà échoué : elle ne connaît rien d’une vie qu’on a choisi pour elle – les premières images la montrent répétant inlassablement le même geste automatique -, tandis qu’il n’attend qu’une occasion pour s’extraire de sa situation, quitter ce travail trop léger de journaliste et quitter ce pays d’opérette.

imageLeur rencontre est en quelque sorte le point de convergence de deux fuites, et s’ils font office dans un premier temps de bouées de sauvetage l’un pour l’autre, il n’en demeure pas moins que leur relation se construit sur une succession d’apparences trompeuses, de mensonges et de faux-semblants : elle lui cache son identité par culpabilité, il ne la reconnaît que lorsque son patron le confronte à un autre mensonge mais décide alors d’utiliser avec opportunisme sa candeur pour obtenir un scoop, elle se fabrique une seconde identité (Smithy), il lui « vole » jusqu’à son image grâce à Son ami photographe.

Sans le vouloir, Ann finit même par confronter Joe à sa propre malhonnêteté lorsqu’elle lui assure qu’elle n’a jamais rencontré quelqu’un d’aussi « désintéressé », et le regard de celui-ci trahit alors ses dévorants cas de conscience.

D’une manière assez cruelle, quand bien même une affection bien réelle naît entre eux, ce n’est que l’image factice qu’ils se sont forgés de l’autre qu’ils aiment, et pour chacun d’entre eux, révéler sa véritable nature reviendrait à briser le charme. Leur escapade obéit donc presque à un réflexe de survie : la légèreté malgré tout, comme refuge ultime au désespoir.

Dans ses derniers instants, Vacances romaines atteint encore une autre dimension en refermant la parenthèse enchantée pour laisser le monde reprendre son cours. Si les rêves ne sont pas faits pour durer, la magie du moment, elle, persistera. Ann redevient cette princesse d’artifice, soumise au protocole ; Joe redevient ce journaliste un peu minable, incapable de s’extraire de sa situation… mais tous deux ont grandi d’entrapercevoir, quelque part, un bout de Paradis Perdu…

Amoureux ne peuvent pas s’entre-accompagner… Si vous accompagnez l’autre et que vous en êtes professionnel vous ne pouvez pas laisser passer l’instant où la cuirasse cède, l’instant où l’on touche à la profondeur humaine.

Pour ceci la connaissance des structures psychiques – névrotique comme le sont eux, pris entre ce qu’il faut et ce que je veux, mais aussi perverse et psychotique si des relations toxiques autour d’eux sont concernées – l’initiation aux fondations de nos comportements actuels et à venir, que non un profiling des comportements au plus banal comme le font les tests les plus courus, est à votre portée aussi !

Si vous avez déjà suivi une formation de psychopathologie et même avec Roland, pour ceux qui vous êtes formés à HEC, Paris 8 et Cergy, ce sont deux journées uniques que nous vous proposons ensemble, en petit groupe et en partage appliqué à nos cas en cours ou d’avant non élucidés. À vos cas à venir sans plus de doute, et accompagner sur des bases solides à votre tour.

Prenez place les 18 novembre et 16 décembre, au Centre de Paris, sous les gargouilles tout autant empreintes de vérité de Notre Dame.

De 10h à 17h et autour d’un déjeuner convivial.

Le forfait pour les deux journées est de 330 euros par participant. La réservation implique l’envoi d’un premier chèque de 165 euros. Le deuxième sera remis sur place lors de la session de novembre. Un booster accessible et réjouissant à vivre !

Soyez le bienvenus en cette vacance de tout ce que vous croyiez connaître, pour mieux connaître la vie.

Eva Matesanz
A propos

Eva Matesanz est Psychanalyste et Coach professionnel. Chargée d'enseignement universitaire, et auteure, elle remet la clinique psychanalytique au coeur de la relation d'accompagnement y compris en milieu business comme cela est naturel dans les pays anglo-saxons et d'influence hispanique, milieux de diaspora et de fertilisation des penseurs de l'inconscient. Eva Matesanz co-anime avec André de Chateauvieux des espaces de réflexion et d'action collectives inédites : Mars et Venus sur le divan, au sujet du masculin-féminin, L'accompagnement collaboratif, car comment accompagner les collectif sans s'y astreindre soi-même en équipe de consultants, de managers ou de coachs. Et Érotiser l'entreprise, à l'adresse des RH des entreprises collectives. Diplômée d’études supérieures en management à Madrid, en partenariat Erasmus avec l’ESC Bordeaux, et titulaire d’un Master 2 Affaires Internationales à l’Université de Paris Dauphine, elle effectue un parcours de management dans des grands groupes multinationaux de l’industrie et des services IT. Elle s'y forme aux pratiques systémiques et à la communication et en fait son premier métier. La psychanalyse à titre personnel lui permet de faire de l'accompagnement individuel et d'organisation , son métier de maturité, et de se faire une place de référence en quelques années. Coach accrédité Senior de la fédération CNC. Chargée d'enseignement universitaire et auteure d'ouvrages de management. E V E R M I N D est son blog collectif de diffusion d'idées mais surtout d'infusion sensible des rapports humains. Bienvenue à vous.

Tagués avec : , ,
Publié dans Slide Home, Whatever Works

Laisser un commentaire

Se former

Pour ne rien rater de nos publications et apporter vos commentaires.

Suivez-vous!