Le coucher d’un roi

J’ai pas mal emballé sur Demis Roussos. Plus précisément sur « Aphrodite’s child ». Trois slows qui tuent, trois tubes de l’été: « Rain and tears » d’après le canon de Pachelbel (ça m’a permis de découvrir l’original et son oeuvre), « I want to live » (d’après « Plaisir d’amour ») et enfin « It’s five o’clock ». Je me souviens de cette blonde au sport d’hiver sur le dernier tube, elle embrassait comme un serpent avec une langue qui frétillait et se dérobait, elle m’épuisait en plus elle dansait sur tempo élevé en balançant des hanches, à la fin j’avais le tournis. Je me souviens que sur « I want to live » on regardait la fusée Saturn de Neil Amstrong partir pour conquérir la lune. C’était aout, j’étais à Palma de Majorque, maman râlait contre la bouffe de l’hôtel que c’était un scandale. Cet été -là j’ai connu Angelika qui était allemande, délicieusement aryenne et me regardait comme si j’étais Alain Delon (ce qu’objectivement je n’étais , sur le plan physique en tout cas, pas). Elle embrassait comme si nos vies en dépendaient. On a correspondu pendant un an. Où es-tu Angelika?
Demis Roussos était gros velu et avait un joli sourire. Et il était grec. Ses deux copains Lucas Sideras et Vangelis Pathanasiou, avaient les mêmes caractéristiques physiques, des bibendums équipés de moquette noire partout sur le corps. Pas le look de rock stars, mais qu’est-ce qu’ils nous ont fait danser nous qui ne savions pas danser. Pour « Rain and tears », pas de blonde (en trois ans j’allais épuiser mon stock et par la suite me consacrer aux autres couleurs) mon seul souvenir c’est une émission de Bouvard, le nain de télé à l’esprit purulent. Il interviewait Demis qui avait un genre de djellaba à fleurs avec autour du cou un collier avec des dents de requins. Je le trouvait trop stylé, à l’époque. Et l’homoncule de Bouvard de lui dire « autour du cou c’est des dents d’impresario? ». Tout le monde riait, Demis, le public, mes parents, mais pas moi. Après j’ai toujours haï Bouvard, et je ne lui ai toujours pas pardonné. Mais je me suis tu pendant toutes ces années car Mémé l’aimait beaucoup. Bouvard c’était le camp des parents. Nous on aimait les Aphrodite child. On aimait cette Grèce là et je lisais Salambo, du coup c’est devenu un peu ma B.O intime. Demis a fait sa Nana Mouscouri par la suite malgré son incroyable voix. Vangelis est devenu claviériste de Yes puis compositeur de musique de films et notamment Blade Runner. Aphrodite ces trois étés là nous a fait un bel enfant. Je n’ai plus jamais dansé le slow et rien d’autre d’ailleurs et la terre entière m’en a été reconnaissant. Il faut dire qu’entre temps j’avais expérimenté d’autres techniques d’approches de la gazelle solitaire bien plus performantes. Merci Demis pour tout ce soleil.

Demis Roussos

Demis Roussos

Denis Parent
A propos

Denis Parent est un journaliste, réalisateur et écrivain français né à Cambrai le 28 novembre 1954. D'abord journaliste spécialisé dans le cinéma (Première, Studio Magazine, Ciné Cinéma), c'est en tant que réalisateur que Denis Parent se fait connaître. Il est l'auteur de plusieurs courts métrages dont "Va au diable", et d'un long, "Rien que du bonheur", une comédie avec Bruno Solo. Ancien étudiant en lettres, c'est aussi dans ce domaine qu'il exerce ses talents : scénariste de bande dessinée, auteur de nouvelles et de pièces de théâtre, depuis son île, en toute clandestinité. Il a publié ainsi "Perdu avenue Montaigne vierge Marie" (2008), "Un chien qui hurle" (2011), "Grand chasseur blanc" (2014), et aujourd'hui "Sanguinaires" (janvier 2016), le second tome d'une trilogie dite "nomade". Le troisième "Une fleur de frangipanier, un verre de Saint Julien et un baiser" devrait paraitre dans les deux ans. Le point commun de ces livres, comme leur titre générique l'indique: des histoires de gens qui fuient, bougent, voyagent, cherchent. Bref refusent la sédentarité, l'immobilisme. En partage sur E V E R M I N D les coups de cœur, et au coeur, d'Eva.

Publié dans Ever Whatever, Slide Home

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater de nos publications et apporter vos commentaires.

Suivez-vous!