Madame rêve

Elle a toujours cet énorme besoin de se retrouver seule en soirée. Ce n’est pas facile alors pour elle de partager sa vie.

Puis elle dort, ou elle ne dort pas. Puis elle rêve une nouvelle fois :

– De valises, ces valises, vous savez, qui apparaissent dans mes rêves comme une part de plus de moi.

Elle rêve de valises menottées à ses poignets, de lignes de crête, de houle de la mer en contrebas « sans trop pouvoir distinguer », ajoute-t-elle, « quel est le côté bleu nuit et lequel le vert la vie ».

Et sans trop savoir pourquoi elle évoque sans transition ce souvenir qu’elle n’a pas, jamais évoqué jusque-là :

– C’est ma mère qui garde ce souvenir pour moi. Car je n’étais que nouveau né et j’ai du être hospitalisée pendant six mois. D’abord j’ai été opérée d’une malformation gastrique et ensuite je suis restée en observation et aussi pour me nourrir au sérum par transfusion jusqu’à récupérer un poids normal.

Poches aux poignets, entre la vie et la mort et sous le regard impuissant de maman ?

– Maman, elle, elle a perdu beaucoup de poids.

– Et votre papa ?

– Maman venait tous les jours de loin ; elle confiait mon frère et ma sœur en très bas âge et qu’elle choyait par ailleurs, et elle se donnait tout autant à moi, son troisième bébé. Étrangement singulier déjà. Papa, lui, travaillait dur. Il passait avec moi ses week ends. Mais le soir… Il n’y avait plus personne le soir ça je sais. Le soir à l’hôpital, l’enfant laissé à ses rêves invente seul sa vie… Ou il meurt.

Je sors de cette séance en douce, laissant la grande dame, que je lui ai toujours reconnu être et qui là finit de crever le cadre d’un accompagnement de maître, bercer son enfant en elle.

Je sors de ce rêve à trois qui se dessine déjà : elle, l’amour qui l’aimera comme elle a aimé la vie, et l’enfant qu’elle enfantera avec lui.

Eva Matesanz
A propos

Eva Matesanz est Psychanalyste et Coach professionnel. Chargée d'enseignement universitaire, et auteure, elle remet la clinique psychanalytique au coeur de la relation d'accompagnement y compris en milieu business comme cela est naturel dans les pays anglo-saxons et d'influence hispanique, milieux de diaspora et de fertilisation des penseurs de l'inconscient. Eva Matesanz co-anime avec André de Chateauvieux des espaces de réflexion et d'action collectives inédites : Mars et Venus sur le divan, au sujet du masculin-féminin, L'accompagnement collaboratif, car comment accompagner les collectif sans s'y astreindre soi-même en équipe de consultants, de managers ou de coachs. Et Érotiser l'entreprise, à l'adresse des RH des entreprises collectives. Diplômée d’études supérieures en management à Madrid, en partenariat Erasmus avec l’ESC Bordeaux, et titulaire d’un Master 2 Affaires Internationales à l’Université de Paris Dauphine, elle effectue un parcours de management dans des grands groupes multinationaux de l’industrie et des services IT. Elle s'y forme aux pratiques systémiques et à la communication et en fait son premier métier. La psychanalyse à titre personnel lui permet de faire de l'accompagnement individuel et d'organisation , son métier de maturité, et de se faire une place de référence en quelques années. Coach accrédité Senior de la fédération CNC. Chargée d'enseignement universitaire et auteure d'ouvrages de management. E V E R M I N D est son blog collectif de diffusion d'idées mais surtout d'infusion sensible des rapports humains. Bienvenue à vous.

Tagués avec :
Publié dans Slide Home, Whatever Works

Laisser un commentaire

Se former

Pour ne rien rater de nos publications et apporter vos commentaires.

Suivez-vous!