Pourquoi les hommes ont-ils davantage besoin d’Uber pour leur trajectoire professionnelle ?

Il se sent lâché par son entreprise. Il était cadre dirigeant et aujourd’hui il est plus dirigeable que jamais.

– Tu as servi et j’en suis reconnaissante mais désormais c’est mieux pour toi et pour moi que tu t’en ailles. Je te gratifierai. Et tu seras transformable.

Dirigeable ? Transformable ? Ce n’est pas dans son fantasme de garçon tant attendu de laisser la place, de devenir autre que lui.

L’un d’entre eux lucide lui dit : – tu devrais consulter une femme et analyser ton désir profond.

Comme s’il savait que ce désir homosexuel de passage lui empêchera la plénitude.

Certains hommes entrevoient ce que d’autres se cachent. Ou du moins le trajet possible à partir d’un décrochage. Ils uberisent l’outplacement.

– Trouve toi même ta place auprès de femme qui se refusera tout autant. Mais qui sera là pour toi de bout en bout de ton étonnement. Tu es davantage qu’un petit garçon. C’est ce que je lui ai dit. Il ne t’a pas appelée Eva ?

– Ils n’appellent pas, les hommes.

– Je lui dirai de te mettre un petit mail alors.

– Oui. Tu peux essayer. Et je saurai être tout sauf maternelle. Il trouvera le père d’abord.

– Surtout pas ! Jamais dire à ces hommes là qu’ils tiennent bien de leur père !

– Qui t’a dit que c’est son père qu’il va trouver ? Ce sera le père idéalisé. Et le fils qu’il aurait aimé. Et la mère qui les laisse jouer. Puis un jour ce sera lui la mère et moi je serai lui capable de la quitter. C’est cela la psychanalyse lorsque le psychanalyste est vivant. Tout sauf ce qui a été. Tout ce qui est mais qui n’a pu devenir.

– Et cet enfant qui le quitte ?

– Lui même petit garçon. Et le grand homme me garde comme une femme qu’il voit enfin et qu’il respecte d’égal à égale. Une autre le séduira, et une autre place l’attend déjà.

Auteur : Eva Matesanz

Eva Matesanz est psychanalyste et socionalyste. Accréditée pour intervenir en entreprise en tant que coach professionnel. Chargée d'enseignement universitaire, et auteure, elle remet la clinique psychanalytique - la clinique c'est le cas par cas - au coeur de la relation d'accompagnement y compris en milieu business comme cela est naturel dans les pays anglo-saxons et d'influence hispanique, milieux de diaspora et de fertilisation croisée des penseurs de l'inconscient et de ceux de la volonté. Diplômée d’études supérieures en management à Madrid, en partenariat Erasmus avec l’ESC Bordeaux, et titulaire d’un Master 2 Affaires Internationales à l’Université de Paris Dauphine, elle effectue un parcours de management dans des grands groupes multinationaux de l’industrie et des services IT. Elle s'y forme aux pratiques systémiques et à la communication et en fait son premier métier. La psychanalyse à titre personnel lui permet de faire de l'accompagnement individuel et d'organisation , son métier de maturité, et de se faire une place de référence en quelques années. E V E R M I N D est son blog collectif de diffusion d'idées mais surtout d'infusion sensible des rapports humains. Bienvenue à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − quatre =