Professionnel de l’accompagnement confirmé, il est peut être temps de rejoindre la Compagnie des Superviseurs

L'accompagnement vivant mérite des Superviseurs à la fois réfléchis et en mouvement, pour une dynamique du métier au naturel

Pour l’émergence d’une nouvelle génération de Superviseurs, légitimes de leur pratique de l’accompagnement, de leur auto-réfléxivité et de leurs différences partagées, qui les rassemble, et les fait ressembler à la richesse de leurs accompagnés

 

La Compagnie des Superviseurs

C’est quoi ?

La Compagnie des Superviseurs est un espace d’analyse approfondie en groupe restreint et animé en duo, par André de Châteauvieux et Eva Matesanz, pour ceux qui accompagnent d’autres coachs ou thérapeutes, formateurs ou managers en pure relation.

Et le travail ici n’est pas en mode supervisé (en attente de réponses ou de solutions autour d’un gourou ou de modèles éprouvés) mais en mode « supervisant » : actif pour chacun, en réflexivité et en recherche avancée sur les jeux de transfert, les répétitions personnelles, la dynamique inconsciente, pulsionnelle, imaginaire, les liens entre l’histoire intime et les mille et une histoires que l’on se raconte sur l’autre accompagné et sur soi-même, tout à la fois accompagnateur et entrepreneur. C’est un espace analytique aussi sur la vie du groupe et ses dynamiques implicites et cachées, véritable laboratoire agissant et transformatif pour chacun et pour le groupe, et qui peut rejaillir, chemin faisant, sur la communauté des professionnels de l’accompagnement.

Pourquoi ?

Parce que l’on accompagne comme on est accompagné et que cette forme d’analyse, détachée des modèles consacrés ou porté par une « figure de proue » du métier, est plus fructueuse. Et parce que pour accompagner ceux qui accompagnent, il va de soi que c’est au contact, aux frottements et au long cours que se forge l’outil humain, avec le singulier de chacun, cent fois et plus sur le métier.

Pour quoi ?

Pour développer une clinique de la supervision, observation fine et sur le fil des associations libres entre pairs, en écho et en étayage de la pratique de chaque professionnel.

Comment ?

Une seule règle en séance, fondamentale : les libres associations, avec tout ce qui vient et se dérobe dans la tête et dans le corps de celui qui soumet sa « passion » aux autres – oui, c’est toujours une passion ou une histoire dominante qui au cours d’une séance réunit en elle les passions singulières de tout le groupe -, et les interprétations tout aussi libres des écoutants : résonances, indifférences, prescriptions, interdictions… Et ce, sur un fil de séances qui d’une séance à l’autre, tisse comme une tapisserie de soi, pour chacun toujours bien différente et pourtant élaborée ensemble.

A propos de quoi ?

À propos de cas : une supervision en cours, c’est le standard. C’est-à-dire que l’un des participants partage et élabore autour d’un cas de supervision d’un « pair absent », avec ici la spécificité que ce tiers absent, par les jeux de projection et d’identification, se trouve représenté dans ses différentes facettes possibles par les membres du groupe. Le transfert est rendu vivant. Et le contre-transfert de l’accompagnateur, qui précède le transfert, se révèle par le négatif.

Mais nul besoin d’apporter toujours des cas d’un autre temps et d’un autre lieu puisque le cas de chacun est présent dans le groupe. Oui, il suffit de nous regarder entre nous : Comment par exemple se confronte et s’ajuste le duo d’animateurs ? Qu’est-ce un groupe pulsionnel ? Qu’est-ce sa variante inhibée ? Comment vivre ensemble libérés ? Qui est cet autre qui accompagne, comme moi, mais qui m’est si étranger ou bien si étrangement semblable en ce groupe ?

 

Quelques retours d’expérience : la première saison de la Compagnie

– Le désengagement, ou plus clairement l’abandon et même le rejet de l’autre, est apparu lors de la séance d’engagement multi-réciproque ; le choix d’un partenaire aussi, (parce qu’en supervision de groupe le duo est plutôt incontournable), a été abordé par la suite, avec cette même ambivalence fondatrice ;

– La relation au père par qui la su-père-vision appelle, mais qui appelle vite les pairs ! Et retrouver ici une fratrie fréroce, multi interdictive, ou bien pulsionnelle, élaborative et créatrice ; les histoires d’enfance de chacun et les histoires d’accompagnateurs confrères « cherchant à s’élever » se tissent très serré ;

– Le Coaching institutionnel, en allant un pas plus loin sur le thème du groupe révélateur, de chacun, et du système lorsqu’il s’y insère ; et regarder lorsque l’on travaille en équipe de coachs qui, de fait, font « supervision » par rapport à l’organisation ; ou comment travailler ensemble ce corps professionnel pour qu’il allège et revivifie le corps institutionnel.

 

Pour ce qui est de vous et de nous en cette Compagnie, c’est à suivre…

 

Nos engagements respectifs, prochain article.

Eva Matesanz
A propos

Eva Matesanz est Psychanalyste et Coach professionnel. Chargée d'enseignement universitaire, et auteure, elle remet la clinique psychanalytique au coeur de la relation d'accompagnement y compris en milieu business comme cela est naturel dans les pays anglo-saxons et d'influence hispanique, milieux de diaspora et de fertilisation des penseurs de l'inconscient. Eva Matesanz co-anime avec André de Chateauvieux des espaces de réflexion et d'action collectives inédites : Mars et Venus sur le divan, au sujet du masculin-féminin, L'accompagnement collaboratif, car comment accompagner les collectif sans s'y astreindre soi-même en équipe de consultants, de managers ou de coachs. Et Érotiser l'entreprise, à l'adresse des RH des entreprises collectives. Diplômée d’études supérieures en management à Madrid, en partenariat Erasmus avec l’ESC Bordeaux, et titulaire d’un Master 2 Affaires Internationales à l’Université de Paris Dauphine, elle effectue un parcours de management dans des grands groupes multinationaux de l’industrie et des services IT. Elle s'y forme aux pratiques systémiques et à la communication et en fait son premier métier. La psychanalyse à titre personnel lui permet de faire de l'accompagnement individuel et d'organisation , son métier de maturité, et de se faire une place de référence en quelques années. Coach accrédité Senior de la fédération CNC. Chargée d'enseignement universitaire et auteure d'ouvrages de management. E V E R M I N D est son blog collectif de diffusion d'idées mais surtout d'infusion sensible des rapports humains. Bienvenue à vous.

Publié dans Slide Home, Whatever Works

Laisser un commentaire

Se former

Pour ne rien rater de nos publications et apporter vos commentaires.

Suivez-vous!