Battre la vie

Où que tu ailles il y aura de la pluie sur tes mains et l’absurdité du temps pour te ramener la fatigue. Ton corps voudra boire et se nourrir. Tu diras merci pour la millionième fois dans ta vie et pardon aussi et tu caresseras pareil la joue d’une femme comme toutes les autres auparavant. Mais tu voudras croire que ce geste là sur cette joue-ci sera le dernier, le seul qui ait du sens au moment de rendre tes armes à dieu. Tu donneras à l’amour, ce mot prostitué, toute ta confiance, celle qui fait dormir tout droit sans un cri. Et si encore tu étais dupe, ce serait de battre la vie avec ton coeur.