Comme un souffle, la mère

La scène se passe dans le TGV. Près de moi, de l’autre côté du couloir, un couple. Comme deux amants, enlacés sur la banquette du train. Ils dorment à moitié. Tête contre tête, tête contre corps, mains caressantes et caressées.

Tagués avec : , ,
Publié dans Ever Whatever, Slide Home

Pour ne rien rater de nos publications et apporter vos commentaires.

Suivez-vous!