De l’Art du lien : Conversations

De l’Art du lien : premiers lecteurs, premières conversations
– J’ai commencé à vous lire. J’aime beaucoup. Votre écriture me rappelle o combien j’aimais travailler mes dissertations et la philosophie. Des fois je perds le fil toutefois. Alors je fais une pause. Puis je reprends, sans plus me soucier de cette perte d’un instant.

– Mon ouvrage est troué… Comme le sont les liens les plus sains.
*

Lors de la séance de dédicaces, plusieurs initiés en séance de “lecture” en groupe d’avant parution :

– Dis, dis ! C’est qui celui qui a failli passer par la fenêtre ? Il est parmi nous ? Dis-nous ! C’est qui ?

– Il n’est pas là mais s’il l’était il nous apprendrait mieux que quiconque ce “tout savoir sur ” : l’art du lien. Savoir se retourner sur soi et aux dépens de ses parents. Pour mieux les autres rencontrer.
*

– Bonsoir Éva, j’ai reçu ton livre ce matin. Je vais commencer à le lire. Après l’avoir feuilleté j’ai peur de ne pas être apte à tout comprendre. Je reviendrai alors vers toi…

– Bonjour C., Merci de ces mots nus de toi. Et le lire dans la douceur. Moins “à comprendre et en apprendre”, qu’à tout simplement prendre avec soi.

*