Une journée de formation pour les coachs à l’accompagnement sans fin, de fil en fil

imageSur le métier à tisser de celui qui aime accompagner, au naturel et sans chichis, il y a le fil des séances, le fil de la relation, le fil des associations libres, le fil de l’inconscient et plein d’autres bouts de ficelle.
Et tous ces fils-là, c’est la même pelote au fond et c’est tout un art que d’aimer démêler et tricoter tout ça ensemble et en continu. Oui, aimer accompagner au long cours et pas à saute-mouton.

Et vous alors ? Oui, vous qui aimez nous fréquenter depuis un, deux ou trois ans, pourquoi vouloir réserver ça à la supervision ? Mais qu’est-ce qui peut bien vous empêcher de faire pareil avec vos clients ? De tenir un fil de séances qui n’est pas saucissonné ni coupé d’avance ? Où chacun tient le lien, surtout dans les moments où ça part en quenouille ? Et où la question de la fin n’est pas une question ?

Alors, c’est quoi vos démêlées familières avec les autres au fond ? Et votre art du lien à vous, singulier, sur les métiers à tisser de l’accompagnement ?
Rendez-vous le vendredi 20 mai pour une journée au naturel et en duo.

A l’atelier des jardiniers, à próximité de Sens (55 min de train de Paris Bercy).
Avec Eva Matesanz & André de Châteauvieux

Et cette journée-là est aussi ouverte à celles et ceux qui ont vraiment envie de commencer un accompagnement au naturel. Sur rencontre préalable.

Ensemble, faire école

Portes ouvertes à l’accompagnement au naturel

Avec André de Châteauvieux, depuis 2012, nous formons et supervisons des coachs, des formateurs, des thérapeutes, des consultants, dans à la fois :

– l’art d’accompagner au naturel, tels que nous sommes, avec ce puissant instrument de lien à l’autre qu’est la psyché de tout un chacun, exacerbée, pour ceux qui ont pour symptôme de leur propre histoire d’accompagner,

– l’art d’entreprendre, se choisir un statut, une réalité, d’indépendant, d’associé ou de manager libéré, poser son offre, tendre ses propres liens, nouer des alliances, se projeter individuellement et en collectif d’accompagnateurs.

Pour cela, nous formons des groupes à taille très humaine, le format d’une famille nucléaire, et nous privilégions cette zone de travail ténue, entre l’intra-psychique du divan et l’inter-subjectif de la systemie et autres analyses cognitives et comportementalistes : l’espace subtile de l’inter-psychique.

Et nous déroulons dans le temps des rencontres régulières qui permettent le dépliage de l’humain et de l’accompagnateur en soi alors, le tissage de la communauté qui accompagne l’homme social de nos jours : davantage individué et plus que jamais solidaire, volontaire et associé.

 

Le 22 mai Portes Ouvertes de l'école nouvelle de l'accompagnement
Le 22 mai Portes Ouvertes de l’école nouvelle de l’accompagnement

Le vendredi 22 mai lors des portes ouvertes de l’école nouvelle de l’accompagnement qui concrétise depuis 2014 sous forme de cursus dédiés les différentes options de regroupement nous avons posé les bases des parcours 2015-16, ici en partage :

* Pour des accompagnateurs en début d’activité ou en transition vers le naturel de leur accompagnement : l’école nouvelle de l’accompagnement proprement dite.

Un parcours intensif de séances en afterwork en groupe et en duo d’animateurs, à la façon des groupes de Anzieu et Kaes pour la psychanalyse des groupes restreints, alternant le psychodrame pour permettre l’expression des liens inter-psychiques et l’élaboration, l’analyse, individuelle aussi bien des participants que des animateurs. Des éclairages qui se croisent sur l’essentiel. Des zones d’ombre patentes aussi et la liberté de chacun pour les investir progressivement. Des apports didactiques des animateurs au fil de l’eau.

Un espace de recul personnel au moins une fois par trimestre, et vivre aussi la séance individuelle, et l’élaboration intra-psychique que permet l’écoute pure des animateurs, l’évocation libre et associative par la parole de l’accompagné.

Regroupement et inscriptions le 7 Octobre de 18h a 20h. Puis, le calendrier des séances en groupe comme suit :

4 novembre, 18 novembre, 2 décembre, 16 decembre, 13 janvier, 27 janvier, 10 février, 9 mars, 23 mars, 6 avril, 27 avril, 11 mai, 25 mai, 8 juin, 22 juin

Règlement pour moitié de l’inscription : 550 euros à chacun des animateurs. Pour moitié en janvier 2016. Investissement total de 2200 euros TTC. Les séances individuelles au tarif privilégié de 120 euros de l’heure et pour le duo d’animateurs se régleront en fin de séance.

* Pour les accompagnateurs qui ont le désir ou qui accompagnent deja d’autres accompagnateurs : superviseurs de coaching, de consultants, de managers. La compagnie des superviseurs.

– Un espace de réflexivité et de créativité entre pairs pour ce métier plus qu’impossible qui est d’accompagner ceux qui accompagnent un tiers ; de l’accompagner lui au benefice de ses clients, de ses collaborateurs ; de l’accompagner lui different de l’accompagnateur que nous serions nous memes pour ce tiers evoqué, fantasmé, désiré souvent.

– Un temps de co-construction du métier de superviseur. Les quelques mentions ci-dessus et bien d’autres méritent notre attention responsable et volontaire.

7 octobre, 11 novembre, 9 décembre, 20 janvier, 24 février, 30 mars, 20 avril, 18 mai, 15 juin

Investissement de 1500 euros.

* Pour des accompagnateurs en supervision traditionnelle, rejoindre les groupes existants sur des séances mensuelles et au prix de 220 euros la séance, onze sur l’année, sur le modèle classique de l’analyse de cas, et essentiellement du transfert et du contre-transfert.

Les mouvements transférentiels présents dans l’accompagnement deviennent patents dans le groupe et vis à vis du duo d’animateurs qui permet l’expression de l’ambivalence. L’élaboration par chacun de ces forces par la parole libre constitue la plus puissante supervision. Transformatrice de l’intérieur. Profonde et pérenne.

Au bonheur de vous retrouver dans l’une ou l’autre de ces modalités, et faire Ecole ensemble de l’accompagnement contemporain. Tel que cela est. Tel que nous sommes.

Des gestes pour accompagner au fil du temps révélés en École Nouvelle de L’Accompagnement

imageEn École Nouvelle de l’Accompagnement, André de Chateauvieux et Eva Matesanz, nous sommes compagnons du métier d’accompagner et guides pragmatiques de l’entrepreneur qu’est aussi et surtout L’accompagnateur : il accompagne l’autre à se mettre en mouvement. Comment pourrait-il le faire au juste sans lui-même prendre ses risques ?

Les premières sessions abordent l’engagement, et les gestes sont ceux de rendre le vivant au vivant. À suivre tous les quinze jours en afterwork le prochain étant le mercredi 15 Octobre.

En quelques mots posés pour répandre l’onde de charme par delà notre assemblée, nous vivons comment l’accompagnement s’essouffle bien avant d’avoir commencé comme il s’essouffle tout simplement une fois arrivé à son terme le plus juste.

– l’accompagnement peine à trouver son souffle vivant lorsque le client accompagné ne prend pas la décision d’être accompagné, et qu’il assiste aux premières séances en « spectateur », qu’il soit en groupe ou en individuel ;
– l’accompagnement s’épuise et nous épuise lorsque le professionnel accompagnateur aimerait en finir d’être accompagnateur, de ce client dont il devient le « spectateur » au fil du temps, et qu’il ne prend pas la décision de cesser l’accompagnement.

Dans spectare il y a le regard. Fermons les yeux pour aller vers, de ci de là.

D’autres gestes en partage à suivre sur ce fil reflet de nos séances. Et pour nous rejoindre en live appuyez sur contact, et ne restez pas spectateur de ce qui vous animera ! 😉

Le fil des inscriptions de l’Ecole Nouvelle de l’Accompagnement

Au fil des inscriptions, ensemble, nous faisons naître : l’Ecole Nouvelle de l’Accompagnement Elle a laissé derrière elle son poste de Responsable RH pour créer sa structure ; et, depuis plus d’un an, elle accompagne des groupes de managers, en mode formation-action et co-développement. Elle aura bientôt son master de coaching en poche, elle est venue à l’atelier « Rêves & Projets-rêves » et elle aime rejoindre l’ENA parce qu’elle sent que la formation et le codev ça la laisse sur sa faim ; et aux managers aussi, au fond. Lui, il est Directeur Associé d’un cabinet de conseil dans le secteur IT. Il fait des cocktails « consulting & coaching » et il écrit des articles sur les bienfaits de ce mélange des genres. Leader engagé du groupe « Innopreneurs » (fans d’innovation, intra et entrepreneurs) il a contribué à sa métamorphose en groupe « Intelligence relationnelle ». Et il aimerait bien apprendre l’accompagnement « au naturel » pour aller plus loin au coeur de son métier. Elle est coach interne et accompagne les transformations sensibles dans son entreprise Elle aussi a un master de coaching ; et, depuis un an bientôt, elle vient en supervision de groupe et en duo. Et elle a envie d’entreprendre plus avant et peut-être alors de venir à l’Ecole Nouvelle de l’Accompagnement. Et puis pourquoi pas vous ? Envoyez votre candidature en quelques lignes comme ici et nous serons heureux de vous recevoir en entretien d’inscription à la rentrée. Cette formation est très accompagnée : Première séance le mercredi 17 septembre de 18h00 à 20h00. Et puis tous les 15 jours, même jour même heure, en groupe et en individuel.