Aléa jacta est

Je joue comme un gamin. Je rêve, j’écris des histoires, je veux y croire. Tout autour les gens se demandent. Quel âge il a? IL est pas responsable. Il a du talent, mais il est pas très rigoureux. La vie. La vie quotidienne, faut suivre. Factures et procédures, papiers et déclaration, alinéas, accusé de réception. L’argent, il sait pas ce qu’est l’argent, il en a eu, il en a pas, le mec il a un oursin dans la poche ou quoi? Je joue comme un gamin, c’est l’histoire de ce type il se lève un matin, il prend son sac et sa moto, il trace la route avec deux cents euro. Y’a du boulot? Il écrit sur un carnet dans une sous-chambre et la pluie baltringue sur la vitre et l’embue, lui, son crâne, ses amours englouties. Faudrait rentrer chez toi, faudrait. Je rêve, j’écris des histoires et les relances et le courrier et les avis de passage et le repas du soir, espoir. Je veux y croire.

image