Connexions du troisième type

il est un nouveau métier qui se fait place parmi les autres, traditionnels ou techno, dans l’air ou à façon. Partout indifféremment.

C’est celui de C O N N E C T E U R

J’ai tendu des cordes de clocher à clocher ;
des guirlandes de fenêtre à fenêtre ;
des chaînes d’or d’étoile à étoile et je danse.
Arthur Rimbaud

De rencontre en rencontre à la ville, de retrouvailles en retrouvailles d’amour, de contact en contact qui toque à ma fenêtre sur le monde, j’aime découvrir qu’il est un nouveau métier qui se fait place parmi les autres, traditionnels ou techno, dans l’air ou à façon. Partout indifféremment.

C’est celui de C O N N E C T E U R

Dans les organisations : responsables de l’innovation, développeurs de partenariats, des ressources et des marchés de niche le chainon manquant. Toit ouvrant.

Des équipes et familles, couples et duos : le facilitateur. Pas tant médiateur auprès de chacun, mais celui qui médiatise le processus tronqué un instant.

Et de par le vaste monde : le média que nous sommes les uns et les autres tout autant. Au gré de nos partages et créations.

Et là, ce soir, je me souviens de lui, il y a quelques heures seulement, mon visiteur du jour connecteur tout autant, et qui me parle de cet autre qui, l’invisible, nous tend :

– Il est connecté.

Il y en a à foison. Et il ne se cachent plus guère en notre vieil Occident. Pourvu qu’entre connecteurs et connectés cela connecte et danse le sens.

rencontres-du-troisieme-type