Des coulisses de la psyché à la scène de rue, enfin

Longtemps je me suis tu, j’avais coupé le son. J’étais assis dans mon coin de table, pendant les festivités, les apéros, les cérémonies sociales, les convenances de rue. Ca parlait politique, rock’n roll, football, région, patin, couffin.J’écoutais d’une oreille, l’autre

Tagués avec : , ,
Publié dans Ever Whatever

Pour ne rien rater de nos publications et apporter vos commentaires.

Suivez-vous!