Enfant de coeur

Dimanche 6 Octobre

J’aime pas le dimanche. Proximité avec le lundi , un jour effrayant pour l’enfant que je fus il y a trois siècles.

Et l’enfant continue de mourir en moi à petit feu.

Le dimanche, le jour du seigneur, ma mère m’emmenait à la messe à Garges-les-gonesse (Val d’Oise). Le curé avait une voix de stentor, des robes sacerdotales, des soutanes et des surplis empilés par-dessus des brodequins cirés, il était le dernier rempart avant le diable.

Ca durait une heure, on imagine pas comme c’est long une heure de messe, c’est pire qu’une heure de maths, bien pire qu’une heure de dîner en famille, moins interminable sans doute que l’heure où l’on se quitte…