La parole derrière le tag

Il aime « hashtaguer » ses photos en partage d’un #paslesplusmalheureux. Et lui, il scande « y a pire », à longueur de ses statuts publiés. Et moi je me dis, au vu de ma ritournelle à moi « c’est pas si grave », qu’ils doivent

Tagués avec : ,
Publié dans Slide Home, Whatever Works

Pour ne rien rater de nos publications et apporter vos commentaires.

Suivez-vous!

Recommandé par psychologies