Duel(les), ou transfert et contretransfert dans l’accompagnement du leadership au féminin

Duel(les)

ou

Transfert et contretransfert au féminin
Derniers témoins à charge d’un passé troublé ou de la dernière chance d’être innocenté

 

**

Elle se refuse à toute sexualité, et j’ai déjà compris deux choses mais je ne semble toujours pas en mesure de l’accompagner sur cette initiation attardée :

1) qu’une enfant débordée par sa mère assimile sa pénétration de femme par l’homme au trauma jadis infligé ;
2 ) que mon contretransfert est tel, et ça je le sens depuis la première séance, que je ne supporte pas de la savoir, « comme Europe, enlevée ».

 

image

 

 

Je l’avais hurlé aussitôt en séance de supervision. Mon superviseur me disait :

– Donnez lui en-vie de l’homme, votre envie à vous partagez, et elle sortira de son deuil du père, et de son deuil d’enfant mal materné. Les deux d’un coup. Mais attention, elle quittera aussitôt son fantasme de coaching de performance et de progrès.

Et moi, hors de moi, sur des enjeux bien plus chargés affectivement que la simple donne « business » :

– Non, non et non ! Profondément je sens que je ne lui souhaite pas « le meilleur », et je n’en connais pas la raison mais surtout « déraison » ! Il me serait tout simplement insupportable de la savoir « entre les draps d’un taureau » !

Des mois et des mois se sont écoulés. Elle semble heureuse de « l’amour de transfert » que nous entretenons, qui ne la »mouille » en rien. Et moi aussi, je me suis bercée de cet arrangement. Tellement insouciante, que, sans plus de résistance LE lien inconscient a fini par émerger à mon préconscient. Et cela apparaît comme une évidence maintenant. Témoin à charge ou nouvelle (e)preuve libératoire ?

– J’aime tellement « babiller » et rire avec elle, exactement comme je le faisais avec ma toute première et si jeune nounou, maman « suffisamment bonne », et de remplacement, que je ne veux surtout pas la perdre ! Je l’ai perdue, ma nounou-maman au bout de mon enfance, de la sienne en même temps, puisqu’elle a été rappelée pour sa majorité aux bras de son promis : entre les familles, les mariages, en l’Espagne profonde, s’arrangeaient encore alors.
Et même si elle disait aimer cet homme ou l’idée qu’elle s’en faisait de l’avoir eu trois fois au téléphone timide et hésitant, elle ne s’est jamais remise de cette sortie des « roots »… Et moi alors !

Et elle revient de séance en séance. Celle sur laquelle j’ai transféré cet affect inavouable, et que je commence à peine à m’avouer. Et c’est comme cela, puisque mon contre-transfert à cet endroit semble se dénouer, que nous rions un peu moins et qu’elle ne bavarde plus de tout son enfant avec mon enfant blessé. Jusqu’à ce qu’elle m’annonce presqu’au bout d’une séance hésitante :

– Je suis nommée à Strasbourg. Je vous laisse. Je laisse tout. Je ne vieillirai,pas avec mes tendres amours, mes sœurs et vous. Et je ne veux même pas y songer que je puisse vieillir avec un inconnu…

Assurément elle le rencontrera loin de nous.

Mon enfant engaillardi a du parler à son enfant à mon insu. Et c’est peut-être une chance que de grandir ensemble d’un coup !

Regagner l’innocence et s’en défaire aussitôt. Atteindre le plaisir d’adultes consentants.

Coaching conclu. Accompagnement réussi. Transfert interrompu.

 
/\/\/|____|\_______|\_________|\____________________________________________

Eva Matesanz
A propos

Eva Matesanz est Psychanalyste et Coach professionnel. Chargée d'enseignement universitaire, et auteure, elle remet la clinique psychanalytique au coeur de la relation d'accompagnement y compris en milieu business comme cela est naturel dans les pays anglo-saxons et d'influence hispanique, milieux de diaspora et de fertilisation des penseurs de l'inconscient. Eva Matesanz co-anime avec André de Chateauvieux des espaces de réflexion et d'action collectives inédites : Mars et Venus sur le divan, au sujet du masculin-féminin, L'accompagnement collaboratif, car comment accompagner les collectif sans s'y astreindre soi-même en équipe de consultants, de managers ou de coachs. Et Érotiser l'entreprise, à l'adresse des RH des entreprises collectives. Diplômée d’études supérieures en management à Madrid, en partenariat Erasmus avec l’ESC Bordeaux, et titulaire d’un Master 2 Affaires Internationales à l’Université de Paris Dauphine, elle effectue un parcours de management dans des grands groupes multinationaux de l’industrie et des services IT. Elle s'y forme aux pratiques systémiques et à la communication et en fait son premier métier. La psychanalyse à titre personnel lui permet de faire de l'accompagnement individuel et d'organisation , son métier de maturité, et de se faire une place de référence en quelques années. Coach accrédité Senior de la fédération CNC. Chargée d'enseignement universitaire et auteure d'ouvrages de management. E V E R M I N D est son blog collectif de diffusion d'idées mais surtout d'infusion sensible des rapports humains. Bienvenue à vous.

Tagués avec : , , , ,
Publié dans Slide Home, Whatever Works

Laisser un commentaire

Se former

Pour ne rien rater de nos publications et apporter vos commentaires.

Suivez-vous!