Transfert réussi

Plus aucun professionnel de la relation, et à fortiori de la relation d’aide (coach, consultant, thérapeute, manager) ne peut l’ignorer : c’est le transfert qui agit inconsciemment, qui touche à la souffrance et au désir, plus jamais ignorés en entreprise.

– Le transfert d’affects anciens sur la personne de l’accompagnateur par l’accompagné.

– Le transfert d’affects de l’accompagnateur sur l’accompagné aussi, et surtout !

C’est le mal nommé contre-transfert, puisque contrairement à ce que ce nom composé pourrait donner à penser, le contre-transfert n’est pas une réaction au transfert de l’accompagné, mais bel et bien notre façon singulière de l’accueillir.

Le contre-transfert de l’accompagnateur précède le transfert de l’accompagné. Et il est pré-determiné par la structure psychique de l’accompagnateur, qu’il se doit de connaître, puis, par la connaissance de sa « folie » privée : de sa névrose en fond, de ses points de psychose aussi.

Le transfert de l’accompagné parle aussi de ses risques pathologiques. Lorsqu’il n’existe pas c’est purement la psychose, ou le transfert blanc des états limites, pour résumer aussi ces cas impossibles d’accompagner, incapables de changement, d’assouplissement. Le transfert précède la décision d’accompagner ou pas. Ou de comment accompagner, après un diagnostic différentiel possible en trois ou quatre séances.

C’est alors un voyage d’approche du coaching, du management, de la thérapie, par la clinique psychanalytique que nous aimons vous proposer, Roland Brunner et moi-même, dans le cadre du Diplôme Universitaire Executive Coaching pour Dirigeants de Cergy Pontoise, mais aussi sur inscription libre, en petit groupe réuni au Cabinet de Roland, juxtant la Seine et Notre Dame de Paris.

Plusieurs promotions déjà, depuis cinq ans de collaboration entre nous, et une méthodologie bien assise : deux journées de formation et de supervision combinées avec une petite semaine de maturation entre les deux. De lecture des ouvrages de Roland, passionnants, pour les plus avisés.

Le programme le voici :

les 29 janvier et 4 février, à Paris Notre Dame, Cabinet de Roland Brunner

Formation et supervision des pathologies ordinaires, discernement des cas graves voire dangereux, discernement des affres de son propre contre-transfert… Tout un programme non ? Nous prenons les inscriptions via la rubrique Contact. Places très limitées. Vraiment. L’étude de cas est prioritaire. Et accompagner ensemble.

image

Auteur : Eva Matesanz

Eva Matesanz est psychanalyste et socionalyste. Accréditée pour intervenir en entreprise en tant que coach professionnel. Chargée d'enseignement universitaire, et auteure, elle remet la clinique psychanalytique - la clinique c'est le cas par cas - au coeur de la relation d'accompagnement y compris en milieu business comme cela est naturel dans les pays anglo-saxons et d'influence hispanique, milieux de diaspora et de fertilisation croisée des penseurs de l'inconscient et de ceux de la volonté. Diplômée d’études supérieures en management à Madrid, en partenariat Erasmus avec l’ESC Bordeaux, et titulaire d’un Master 2 Affaires Internationales à l’Université de Paris Dauphine, elle effectue un parcours de management dans des grands groupes multinationaux de l’industrie et des services IT. Elle s'y forme aux pratiques systémiques et à la communication et en fait son premier métier. La psychanalyse à titre personnel lui permet de faire de l'accompagnement individuel et d'organisation , son métier de maturité, et de se faire une place de référence en quelques années. E V E R M I N D est son blog collectif de diffusion d'idées mais surtout d'infusion sensible des rapports humains. Bienvenue à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *