Une journée de formation pour les coachs à l’accompagnement sans fin, de fil en fil

imageSur le métier à tisser de celui qui aime accompagner, au naturel et sans chichis, il y a le fil des séances, le fil de la relation, le fil des associations libres, le fil de l’inconscient et plein d’autres bouts de ficelle.
Et tous ces fils-là, c’est la même pelote au fond et c’est tout un art que d’aimer démêler et tricoter tout ça ensemble et en continu. Oui, aimer accompagner au long cours et pas à saute-mouton.

Et vous alors ? Oui, vous qui aimez nous fréquenter depuis un, deux ou trois ans, pourquoi vouloir réserver ça à la supervision ? Mais qu’est-ce qui peut bien vous empêcher de faire pareil avec vos clients ? De tenir un fil de séances qui n’est pas saucissonné ni coupé d’avance ? Où chacun tient le lien, surtout dans les moments où ça part en quenouille ? Et où la question de la fin n’est pas une question ?

Alors, c’est quoi vos démêlées familières avec les autres au fond ? Et votre art du lien à vous, singulier, sur les métiers à tisser de l’accompagnement ?
Rendez-vous le vendredi 20 mai pour une journée au naturel et en duo.

A l’atelier des jardiniers, à próximité de Sens (55 min de train de Paris Bercy).
Avec Eva Matesanz & André de Châteauvieux

Et cette journée-là est aussi ouverte à celles et ceux qui ont vraiment envie de commencer un accompagnement au naturel. Sur rencontre préalable.

André de Châteauvieux

André de Châteauvieux dirige le cabinet de l'Art-de-Changer : un espace singulier dédié à l'accompagnement des dirigeants, à la supervision des coachs et à l'innovation dans le champ du coaching : "Coach de dirigeants et superviseur de coachs, thérapeute et enseignant à l'université de Paris II, j'aime accompagner au cœur des crises et par-delà. Un peu comme un médecin chinois au fond. Un peu chercheur aussi, j'aime animer des journées d'étude pour les fédérations de coachs et puis écrire sur les coulisses de l'accompagnement : Le grand livre de la supervision (Eyrolles, 2010), Le livre d'or du coaching (Eyrolles, 2013). Et parfois vagabonder sur les chemins de traverse avec mon piano à mots."

Tagués avec : , ,
Publié dans Slide Home, Whatever Works

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater de nos publications et apporter vos commentaires.

Suivez-vous!