Le Viking qui voulait épouser la fille de soie

image« Je vais le tuer ! Se dit-il. Le tuer, le tuer, le tuer !  » et il ne savait pas si c’était de Sabjorn ou de Kare qu’il parlait. Il haïssait son père parce qu’il se sentait incapable de lui faire face, et il haïssait son frère par e que son père l’aimait.
Le cheval glissait sur les rochers mouillés et il faillit tomber. Il se dirigeait vers la mer – mais où irait-il ensuite ?

Le beau Svarte ira trouver la mère et retrouvera l’apaisement et la femme qu’il abandonne à l’autre, et dont la fille sera sa note bleue, son blues, son « moi » improvisé. Le début et la fin.

Après « Le mec de la tombe d’a côté », Katarina Mazetti, qui est parmi les auteurs du Nord qui me conquièrent le cœur, se lance dans une saga de clans vikings « De sang mêlé », pompeusement traduite au français : Le Viking qui voulait épouser la fille de soie… Et encore une fois éviter d’inviter à avoir du sang entre les mains !

J’ai aimé lire ce récit comme ce qu’il est : un choc de cultures, d’alors et d’avec nos jours ; un cri de peurs, et le courage au bout ; d’amour et de bonne guerre nous sommes tous issus.

Si vous avez un été à tuer, tuez-le de cet ouvrage à taille humaine et colossal. Empli de sorcières, de barbares et de femmes hominidées d’avant la judéo-chrétienété, ce récit du Moyen Âge va vous téléporter loin… Par devant vous !

 

Auteur : Eva Matesanz

Eva Matesanz est psychanalyste et socionalyste. Accréditée pour intervenir en entreprise en tant que coach professionnel. Chargée d'enseignement universitaire, et auteure, elle remet la clinique psychanalytique - la clinique c'est le cas par cas - au coeur de la relation d'accompagnement y compris en milieu business comme cela est naturel dans les pays anglo-saxons et d'influence hispanique, milieux de diaspora et de fertilisation croisée des penseurs de l'inconscient et de ceux de la volonté. Diplômée d’études supérieures en management à Madrid, en partenariat Erasmus avec l’ESC Bordeaux, et titulaire d’un Master 2 Affaires Internationales à l’Université de Paris Dauphine, elle effectue un parcours de management dans des grands groupes multinationaux de l’industrie et des services IT. Elle s'y forme aux pratiques systémiques et à la communication et en fait son premier métier. La psychanalyse à titre personnel lui permet de faire de l'accompagnement individuel et d'organisation , son métier de maturité, et de se faire une place de référence en quelques années. E V E R M I N D est son blog collectif de diffusion d'idées mais surtout d'infusion sensible des rapports humains. Bienvenue à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf + quatorze =